31 janvier 2015

En Bref

IMG_20150201_164713_NB

Mais l’agriculture urbaine, c’est quoi exactement ?

Sans y réfléchir, on aurait tendance à se dire que, s’il y a bien un truc qui n’est pas urbain, c’est l’agriculture. Et pourtant, les problèmes environnementaux, la réflexion sur les modèles de l’agriculture durable de demain, amènent les scientifiques et les sociologues à repenser la manière dont sont séparés villes et campagne.

La première étape a été celle d’une humanité entièrement rurale et très liée à son agriculture.
La deuxième étape a vue l’apparition des villes et le rejet de l’agriculture vers la campagne.
La troisième étape devrait être celle du retour de l’agriculture dans les villes.

L’agriculture urbaine, c’est la rencontre du végétal et du macadam, du légume et du pavé, bref, de l’agriculture et de la ville. Aujourd’hui, elle arbore plusieurs formes car elle englobe aussi bien les particuliers qui font pousser des légumes sur leurs balcons, que les jardins communautaires participatifs ou encore les gigantesques buildings ultra-technologiques et productifs que l’on commence à voir émerger. C’est de cette diversité de visages que cette forme d’agriculture tire la force d’innovation qui la fait progresser.

Et pourquoi c’est bien?

Sans être la solution de tous les maux de  l’humanité, l’agriculture urbaine propose un modèle sociétal prometteur sur de nombreux points et bien au delà de la simple considération agronomique.

  • Des avantages environnementaux: de par son aspect résolument local, l’agriculture urbaine permet l’économie des transports gourmands en énergie. Elle permet souvent également le recyclage des déchets organiques produits en ville sous forme de compost.
  • Des avantages économiques : l’agriculture urbaine participe à la construction  d’une économie locale forte en priviliégiant la vente directe.
  • Des avantages sociétaux : de par sa visée souvent pédagogique en Europe, les jardins urbains peuvent permettre de construire les communautés, de retisser les liens perdus entre les producteurs et les consommateurs. L’agriculture urbaine peut aussi permettre à certaines communautés urbaines très pauvres d’assurer leur sécurité alimentaire et d’obtenir des compléments de revenu.

1 thought on “En Bref

  • Tout simplement j’adore !
    Je ne savais pas qu’ils avaient fait ca l’an dernier, c’est vraiment un super projet !
    J’avais déja eu quelque retour sur des jardins partagés aux états unis ya moyen de voir de belles choses !
    En tout cas amusez vous bien et ramenez pleiiin de bonnes idées =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *