24 novembre 2020

L’équipe 2021

L’équipe 2021 est composée de 3 étudiants-ingénieurs AgroParisTech aux personnalités variées: Agronomie, Agroalimentaire, Environnement et Entrepreunariat

Nous vous laissons le plaisir de découvrir chacun des membres en détail !

Marlène Stickel
Présidente de l’édition AgroVeloCity 2021

Etudiante AgroParisTech et sportive à ses heures perdues… Marlène Stickel, notre présidente, spécialisée en ingénierie de l’environnement. Elle a récemment travaillé au ministère de la transition écologique sur la valorisation du plan ECOPHYTO (réduction de l’utilisation de produits phytosanitaires). Elle a également participé à la mise en place du contrôle biologique d’insectes ravageurs dans une exploitation maraîchère certifiée Agriculture Biologique. Cette exploitation servait, entre autres, de potager à un restaurant gastronomique. Elle saura apporter à l’équipe une vision spécialisée sur la production agricole à petite échelle ainsi que sur ses impacts.

Le discours de la présidente:

« Citadine depuis toujours, je n’ai approché sérieusement le domaine de l’agriculture qu’à travers mes études, donc vers 20 ans. Et pourtant, j’ai mangé 3 fois par jour, pendant 20 ans. Notre manque de connaissance sur ce que nous mangeons et l’absence de contact avec l’agriculture lorsqu’on vit en milieu urbain donnent matière à réfléchir. C’est pourquoi, partir à la rencontre d’innovations et d’initiatives autour de l’agriculture urbaine me parait essentiel pour découvrir cette forme de production, la faire connaître et, qui sait, la développer.

Pour moi, partir en vélo sur une si longue période est un véritable challenge que je suis très heureuse de réaliser. Voyager aussi loin avec un impact carbone aussi faible est en accord avec mes valeurs. Par ailleurs, je souhaite découvrir les pays scandinaves que je n’ai jamais eu la chance de visiter. J’ai hâte de pouvoir commencer cette aventure ! »

Mathieu Durand
Trésorier de l’édition AgroVeloCity 2021

Etudiant AgroParisTech et grand fan de sports d’endurance depuis mon enfance! Mathieu Durand, notre trésorier, spécialisé en ingénierie des aliments. Il est passionné par la valorisation des co-produits organiques et se lance parallèlement dans un projet entrepreneurial lié à ces co-produits dans le milieu brassicole. Il portera une attention particulière aux initiatives des exploitations vis-à-vis de leur propres co-produits ainsi qu’à ceux des urbains. Par ailleurs, il saura écouter et comprendre les modèles économiques de celles-ci.

Le discours du trésorier:

« L’agriculture urbaine m’attire particulièrement par la transparence et le bénéfice écologique qu’elle permet sur certains aspects. En effet, en tant que consommateur, j’ai toujours trouvé regrettable et compliqué de consommer des produits dont l’origine était mal identifiée ou dont l’origine était lointaine.

J’ai envie de mieux comprendre le potentiel et les limites de l’agriculture urbaine et péri-urbaine. Quelle autonomie et résilience les villes peuvent-elles avoir à travers l’agriculture urbaine?

Je suis aussi très curieux de voir comment l’agriculture peut valoriser les biodéchets que produisent les urbains et à quel point cette possibilité est exploitée. Par ailleurs, j’ai toujours voulu découvrir les pays nordiques: je ne me suis jamais aventuré plus au nord de l’Europe qu’Amsterdam et je n’ai jamais vraiment eu d’occasion de découvrir les cultures nordiques!

Habitué de périples à vélo, l’expérience me dira plus facilement ce qui est raisonnable ou non de faire. »

Jean-Michel Lomba-Faria
Secrétaire et Chargé de communication
dans l’édition AgroVeloCity 2021

Etudiant AgroParisTech, sportif et fan de Handball. Jean-Michel Lomba-Faria, notre secrétaire, spécialisé en ingénierie des aliments et en agronomie. Il travaille actuellement chez AXA Climate sur la pertinence des choix culturaux vis-à-vis des conditions climatiques actuelles et des changements à venir à partir d’analogues climatiques. Il travaille aussi sur de la conception d’un outil d’aide à la décision permettant de prévoir et d’utiliser de manière raisonnée les fongicides sur des parcelles de céréales, outil créé en liant avec une centaine d’agriculteurs en France. Il saura voir les avantages et inconvénients des modèles agricoles visités par rapport à ceux plus traditionnels. Il sera particulièrement intéressé d’observer l’utilisation de produits phyto-sanitaires dans certaines exploitations et l’installation de la digitalisation dans ces exploitations.

Le discours du secrétaire:

« Citadin durant l’année et véritable enfant des campagnes pendant les vacances, j’ai pu découvrir l’agriculture dans les champs avec mes oncles/tantes ainsi que mes grands-parents. Soucieux de consommer des produits locaux et de qualité, je me suis toujours intéressé à l’agriculture près de chez moi et les transformations associées. Je me suis découvert une appétence pour les systèmes d’aquaponie, d’hydroponie et de développement d' »algues » tels que la spiruline. Dorénavant je cherche à connaitre les innovations en dehors de ma région et c’est pourquoi ce projet fait sens puisqu’en plus d’aimer l’agriculture, il ne se passe pas un jour sans que je pratique du sport.

« Ne jamais abandonner, toujours persévérer et découvrir l’inconnu ». En dehors des années précédentes, j’ai envie de découvrir les étapes de transformations possibles et découvrir de possible filière qui auront pu surgir suite à la pandémie ainsi que d’approfondir sur des sujets encore non étudiés comme la digitalisation et la gestion des traitements phyto-sanitaires. »